Passer au contenu principal
Archives des actualités 2014

LVAD au lieu de Donorheart?

Par 12 novembre 2014#!31mer, 16 déc. 2020 17:35:35 +0200+02:003531#31mer, 16 déc. 2020 17:35:35 +0200+02:00-5+02:003131+02:00x31 16 31 -31mer, 16 déc. 2020 17:35:35 +0200+02:005+02:003131+02:00x312020mer, 16 Déc 2020 17:35:35 +02003553512 mercredi=9#!31mer, 16 Déc 2020 17:35:35 +0200+02: 00+02:0012#décembre 16th, 2020#!31mer, 16 Dec 2020 17:35:35 +0200+02:003531#/31mer, 16 Dec 2020 17:35:35 +0200+02:00-5+02:003131+02 :00x31#!31mer, 16 Déc 2020 17:35:35 +0200+02:00+02:0012#Sans commentaires

Le 31 octobre 2014, le Fondation néerlandaise de transplantation une interview avec le Dr Nicolaas de Jonge du Centre Médical Universitaire d'Utrecht (UMCU) avec le titre :

L'avenir de la transplantation : des cœurs de soutien toujours plus petits

Ci-dessous, quelques extraits clés :

…..

En 1993, les pompes étaient encore de gros disques primitifs de douze centimètres de diamètre, qui ne duraient pas plus de deux ans. Depuis 2006, les tubes ne mesurent qu'environ huit centimètres de long et durent en moyenne plus longtemps. En fait, un de nos patients le porte depuis cinq ans et un patient aux États-Unis depuis dix ans.

La qualité de vie est relativement bonne. Les gens peuvent l'utiliser pour travailler, faire du vélo, conduire et voyager à l'étranger. Ils doivent prendre des précautions. Les batteries sur lesquelles fonctionne la pompe doivent être rechargées toutes les huit heures. Les patients le portent toujours dans deux sacs autour de leurs épaules. Un autre inconvénient est qu'un câble dépasse de leur abdomen et se dirige vers les batteries. Cette tache dans leur abdomen est une source possible d'infection. De plus, un tel dispositif dans le corps augmente le risque de coagulation du sang. Nous considérons toujours les cœurs de soutien comme une solution provisoire temporaire. La plupart des patients reçoivent encore un cœur de donneur après deux à trois ans.

kunstharten_web

Quelle percée vous attendez-vous en premier et dans quel laps de temps ?

……..J'ai donc des attentes plus élevées de ces cœurs de soutien. Ils sont de plus en plus petits. Des pompes de la taille d'une pile AA sont actuellement en cours de développement. Vous pouvez l'insérer avec une intervention chirurgicale mineure. De plus, on étudie si une batterie peut être placée sous la peau, qui doit ensuite pouvoir être chargée à travers la peau. Vous êtes alors débarrassé d'une source potentielle d'infection. Si le développement se poursuit, les cœurs assistés deviendront plus confortables pour les patients et pourront vivre avec eux encore plus longtemps. Je m'attends à ce que ces techniques arrivent sur le marché dans trois ou quatre ans.

Quel effet cette percée aura-t-elle sur la pratique de la médecine de transplantation ?

«Il se pourrait bien que les cœurs assistés remplacent lentement les transplantations cardiaques. Que l'on implante d'abord un cœur de soutien chez les patients souffrant d'insuffisance cardiaque, et seulement si cela ne fonctionne vraiment plus, un cœur de donneur. Le gros avantage est que vous pouvez aider plus de patients et mieux planifier. Un cœur de donneur arrive toujours à l'improviste, vous pouvez donc sortir une pompe du placard, pour ainsi dire. La liste d'attente sera donc considérablement plus courte.

….

Regardez l'interview en entier ici