Passer au contenu principal

CARMAT a obtenu l'autorisation de procéder aux premières implantations humaines de son cœur artificiel bioprothétique dans quatre centres internationaux de chirurgie cardiaque de renom dans quatre pays 

Paris, le 14 maie 2013 

CARMAT (FR0010907956, ALCAR), concepteur et développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde, annonce aujourd'hui avoir obtenu l'agrément de quatre centres internationaux de chirurgie cardiaque de renom en Belgique, Pologne, Arabie Saoudite et Slovénie pour procéder à la premières implantations cliniques de son cœur artificiel total bioprothétique.

Ces institutions sont le CHU St Pierre (Bruxelles, Belgique), le Centre Silésien des Maladies Cardiaques (Zabrze, Pologne), le Centre Cardiaque Prince Sultan (Riyad, Arabie Saoudite) et le Centre Médical Universitaire de Ljubljana (Ljubljana, Slovénie). 1

(1 Pour plus de détails, le lecteur est invité à se référer à l'annexe du présent communiqué.)

Toutes ces institutions partagent l'excellence des résultats chirurgicaux et des soins aux patients cardiaques, la profondeur du recrutement de patients et l'expérience des essais cliniques de pré-commercialisation de dispositifs médicaux innovants.

Dans une déclaration commune, le Prof. dr. Didier de Cannière, Chef du Service de Chirurgie Cardiaque du CHU St Pierre à Bruxelles, Belgique, Pr. Marian Zembala, président du département de chirurgie cardiaque et de transplantation et directeur du centre silésien des maladies cardiaques à Zabrze, en Pologne, le Pr. Borut Geršak, chef du service de chirurgie cardiovasculaire du centre médical universitaire de Ljubljana, à Ljubljana, en Slovénie, et le Pr. Antonio Calafiore, chef du service de chirurgie cardiaque pour adultes au Prince Sultan Cardiac Center à Riyad, en Arabie saoudite, a déclaré : « Nous sommes très heureux de partager notre expérience et nos connaissances et de contribuer ainsi à ce projet extraordinaire, car l'insuffisance cardiaque terminale est en effet un problème de santé international. Le cœur artificiel bioprothétique de CARMAT pourrait apporter une véritable innovation à la communauté chirurgicale de l'insuffisance cardiaque et nous sommes impatients de commencer son implantation et d'explorer ses avantages potentiels pour nos patients. 

Prof. Dr. Alain Carpentier, co-fondateur et directeur scientifique de CARMAT, commente : « J'ai été très heureux d'apprendre que les dirigeants de ces départements prestigieux sont prêts à se joindre à nous dans l'évaluation de la bioprothèse Carmat. En tant qu'experts reconnus dans le domaine, ils pourront apprécier de première main les caractéristiques uniques et les performances remarquables de cette prothèse. 

Marcello Conviti, PDG de CARMAT, conclut : « Le processus de sélection des patients et la formation des équipes cliniques se poursuivent dans ces quatre pays, soutenus par nos surveillants français, le Pr. Christian Latrémouille, Chirurgien Cardiaque à l'Hôpital Européen Georges Pompidou de Paris et le Pr. Daniel Duveau, Directeur Médical de l'Institut Thoracique et du Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire du CHU de Nantes. Les implantations pourraient commencer peu après la fin de la formation. Carmat s'attend à recevoir des agréments supplémentaires dans un avenir proche, potentiellement en France (agrément ANSM) et dans d'autres pays. 2/5

A propos de CARMAT, le projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde 

La seule réponse crédible pour tous les cas d'insuffisance cardiaque terminale, qui est un véritable enjeu de santé publique : L'objectif de CARMAT est de pouvoir apporter une réponse à un problème majeur de santé publique lié aux maladies cardiaques, première cause de décès dans le monde : l'insuffisance cardiaque chronique et aiguë. En effet, cette maladie touche actuellement plus de 100 millions de patients dans les pays développés. En poursuivant le développement de son cœur artificiel total, CARMAT entend pallier le manque bien connu de transplantations cardiaques pour les dizaines de milliers de personnes souffrant d'insuffisance cardiaque.

Le résultat de la combinaison de deux types d'expertises uniques : l'expertise médicale du professeur Carpentier, connu dans le monde entier pour avoir inventé Carpentier-Edwards® les valves cardiaques, qui sont les plus utilisées au monde, et l'expertise technologique d'EADS, leader mondial de l'aérospatiale.

Imiter le cœur naturel : compte tenu de sa taille, du choix des matériaux de structure et de ses fonctions physiologiques innovantes, le cœur artificiel total de CARMAT pourrait, en supposant le succès des essais cliniques à venir, potentiellement bénéficier à la vie de dizaines de milliers de patients par an tout en garantissant l'absence de risque de rejet et en apportant avec une qualité de vie inégalée.

Un porteur de projet reconnu au niveau européen : avec le soutien de la Commission européenne, CARMAT s'est vu octroyer la plus importante subvention jamais accordée à une PME par OSEO ; un total de 33 millions d'euros.

Fondateurs et actionnaires prestigieux et fortement engagés: Truffle Capital, leader européen du capital-risque, EADS, la Fondation Alain Carpentier, le Centre Chirurgical Marie Lannelongue, et les milliers d'actionnaires institutionnels et individuels qui ont fait confiance à CARMAT.

Pour plus d'informations: www.carmatsa.com